Le commerce du bois tropical s’est mondialisé et les exportations de sciages et autres produits à plus grande valeur ajoutée se sont développées dans les pays producteurs. La profession s’est organisée autour de ces nombreuses évolutions, très souvent avec l’appui de l’association, qui a fait figure de référence sur le plan technique et dans la réglementation des usages commerciaux du bois tropical.

L’ATIBT collabore activement avec les pays, les organisations internationales et les centres de recherche œuvrant pour la légalité de l’exploitation et la durabilité.  Elle assure aujourd’hui la promotion du développement d’une filière durable, éthique et légale des bois tropicaux, en tant que matière première naturelle, renouvelable et essentielle pour le développement socio-économique des pays producteurs.