1946 : l’origine

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale et au moment d’envisager la reconstruction, les forêts européennes, particulièrement touchées, se révèlent insuffisantes pour satisfaire les besoins en bois. En 1946, la FAO* et l’OCDE** convoquent une conférence internationale pour recenser les ressources de l’agriculture, des forêts et de la pêche.

Les experts forestiers du secteur public et du secteur privé présents expriment le souhait qu’une association soit créée, pour :

promouvoir les bois tropicaux
diffuser des statistiques, par essence, entre pays producteurs et consommateurs
obtenir des renseignements commerciaux sur les poids, mesurages, frets maritimes et contrats
étudier tous les moyens susceptibles d’accroître la production, la commercialisation et l’emploi rationnel des essences

*Food and Agriculture Organization – organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture.

** Organisation de Coopération et de Développement Économique

1951 : Création de l’ATIBT

Six ans plus tard, en septembre 1951, l’OCDE réunit au château de La Muette un congrès international avec des officiels gouvernementaux, des organisations professionnelles (producteurs, industriels, importateurs, négociants et utilisateurs). Ils décident de créer l’Association Technique Internationale des Bois Tropicaux (ATIBT).

Au début, six commissions de travail sont constituées :

documentation technique et propagande
statistiques des productions et consommations
transport et manutention
codification des usages commerciaux et contrats
classement et conditionnement des grumes et sciages
contreplaqués

1954 : Première édition de la Nomenclature des Bois tropicaux

Elle sera mise à jour régulièrement, jusqu’à la dernière édition en 2016.

1982 : premier Forum ATIBT à Rome

Sur le format de deux journées de débats et d’interventions, ce forum est l’occasion de réunir les membres et les acteurs de la filière bois tropical et d’échanger entre eux. C’est le début d’une longue série, avec des forums organisés tous les deux ans, puis chaque année, avec un thème différent à chaque nouvelle édition, en rapport avec les évolutions et les problématiques de la filière.

Le forum ATIBT s’est déroulé dans différentes villes du monde : Manaus, Marrakech, Washington, Hong Kong, Lisbonne, Valence, Libreville, Istanbul, Rome, Bruxelles, Athènes, Shanghai, Belém, Bologne, Ho Chi Min City, Brazzaville, Amsterdam, Milan et Dubaï.

1996 : Reconnaissance internationale

Intégration de la FAO et appui des bailleurs pour le financement des travaux menés par l’ATIBT.

1998 : Premiers travaux collégiaux

Premiers travaux collégiaux sur la gestion durable des fôrets tropicales

2012 : Signature de la convention ATIBT

Signature de la convention ATIBT par la République Centrafricaine et la République du Congo

2013 : Signature de la convention ATIBT

Signature de la convention ATIBT par la Côte d’Ivoire