Cameroun : C’est fait ! un Référent FLEGT-Certification en appui au GFBC

12.04.2019
FLEGT

Au Cameroun, le GFBC (Groupement de la filière Bois)  partenaire de l’ATIBT dans la mise en œuvre des projets FLEGT-certification, a confirmé le 3 avril dernier au poste de Référent FLEGT-Certification, Monsieur Fousséni FETEKE.   Sa mission de venir en appui au Délégué Général, Monsieur Valentin MOUYENGA, dans la coordination des activités liées aux mécanismes FLEGT, REDD+, et à la certification forestière peut commencer !

Monsieur FETEKE  ingénieur « agronome forestier », a plus de 15 années d’expérience dans le domaine de la gestion forestière du Bassin du Congo (Cameroun, Gabon, RDC).

Il a acquis une très bonne connaissance des enjeux des entreprises forestières et de la certification. Il connait parfaitement le secteur forestier au Cameroun et dispose de bons liens avec l’administration, la société civile et des bailleurs.

Le rôle de Mr Feteke sera d’assurer la représentation des projets FLEGT au niveau du Cameroun, et d’y animer et coordonner les activités de ces projets. Il formera les parties prenantes dans la mise en œuvre des APV FLEGT, et du RBUE, et développera des offres de services liées au FLEGT. Il contribuera également fortement aux activités du programme de promotion de l’exploitation certifiée des forêts (PPECF) au niveau du Cameroun en assurant une assistance rapprochée auprès des  différents acteurs intéressés. Il identifiera les entreprises forestières intéressées par la certification vérifiée tierce partie et fera avec l’équipe du PPECF les missions de diagnostics de légalité  et de coaching.

Le GFBC est une organisation patronale sectorielle regroupant plusieurs sociétés forestières et industrielles.

Agissant depuis longtemps dans le cadre du mécanisme FLEGT, ce syndicat s’est déjà impliqué pour la mise en place d’une interprofession de la filière forêt-bois (IFFB).

Il comprends 4 collèges d’acteurs regroupant chacun plusieurs associations professionnelles : les collèges des vendeurs de bois (VdB), des menuisiers-ébénistes-charpentiers (MEC), des PME-PMI semi-industriels (PME-PMI SI) et des industriels exportateurs (IE) dont le GFBC.

Rappelons à l’occasion que l’ATIBT, avec ses partenaires d’Afrique Centrale et de l’Ouest (UFIGA, GFBC, FIB et SPIB), sont attributaires de trois contrats de subvention pour mieux impliquer le secteur privé dans les mécanismes FLEGT et REDD+. Leurs titres et sources de financement sont :

1. « Intégration de la filière bois tropicaux d’Afrique Centrale et de l’Ouest dans les mécanismes FLEGT-REDD » financé par le Fonds Français pour l’Environnement Mondial (FFEM)

2. «  Renforcement des capacités des associations professionnelles du secteur privé forestier d’Afrique Centrale et de l’Ouest afin de permettre une meilleure intégration de ce dernier dans le plan d’Action FLEGT » financé par l’Union Européenne (UE)

3. « Amélioration de la prise en compte de la certification vérifiée tierce partie dans les processus FLEGT-REDD » financé par le KFW Bankengruppe via le PPECF-COMIFAC. Ce dernier s’applique uniquement à l’Afrique centrale.