Gabon : l’UFIGA renforcée avec un référent FLEGT-Certification

14.12.2018
Certification, FLEGT

Le syndicat UFIGA (Union des Forestiers Industriels du Gabon et Aménagistes) a engagé le 22 novembre dernier un référent FLEGT-Certification.

Monsieur Hugues Serge MOUIDY BOUNGUENDZY, ingénieur forestier, a près de 17 années d’expériences dans le suivi de l’exploitation forestière et la légalité de cette activité. Il a une très grande connaissance sur l’application de la législation, connaît bien les différentes sociétés forestières, et a de bonnes relations avec l’administration.

 

Le rôle de ce référent – FLEGT Certification sera

  • de mieux impliquer l’ensemble des acteurs privés de la filière forêt-bois dans les mécanismes FLEGT et dans la certification forestière à travers différentes activités définies dans le cadre des projets de l’ATIBT liés à la gouvernance forestière.
  • d’appuyer la Déléguée-Générale, Françoise VAN DE VEN dans les nombreuses initiatives et avancées déjà réalisées par le syndicat.

En effet, L’UFIGA est partenaire de l’ATIBT dans la mise en œuvre des projets FLEGT et certification.

Dans ce cadre l’UFIGA a d’ores et déjà :

  • initié l’intersyndicale forêt-bois (ISFB) qui regroupe aujourd’hui quatre associations professionnelles : UFIGA (Union des Forestiers Industriels du Gabon et Aménagistes), UFIAG (Union Forestière des Industries Asiatiques au Gabon), SIAG (Syndicat des Industriels Aménagistes Gabonais), et FGBSP (Fédération Gabonaise de Bois, Sciage et Placage).
  • organisé la concertation avec les sociétés forestières afin de mieux les impliquer dans les processus d’élaboration du projet de nouvelle loi forestière, ou encore l’arrêté 105 fixant le modèle de cahiers de charges contractuelles en République Gabonaise.

Annonçons aussi qu’un site internet de l’UFIGA sera bientôt disponible !

Monsieur MOUIDY, dans sa fonction de référent FLEGT-Certification, aura de nombreuses activités à mener, dont :

  • Assister Madame VAN DE VEN dans ses activités de concertation
  • Réaliser une cartographie des acteurs du secteur privé et élaborera une veille informationnelle
  • Organiser des formations sur le cadre réglementaire FLEGT, la certification et sensibilisera les acteurs sur les nombreuses synergies existantes entre les deux mécanismes
  • Identifier des entreprises qui sont intéressées par la certification et qui pourraient profiter d’un appui par le Programme de Promotion de l’Exploitation Certifiée des Forêts (PPECF).
  • Participer avec l’équipe PPECF-COMIFAC, Programme « Promotion de l’exploitation certifiée des forêts », aux diagnostics de légalité et au suivi de la mise en œuvre de leurs plans d’action.
  • Pour rappel : l’ATIBT, en partenariat avec UFIGA, GFBC, FIB et SPIB, est attributaire de trois contrats de subvention pour mieux impliquer le secteur privé dans les mécanismes FLEGT et REDD+. Leurs noms sources de financement sont :
  1. « Intégration de la filière bois tropicaux d’Afrique Centrale et de l’Ouest dans les mécanismes FLEGT-REDD » financé par le Fonds Français pour l’Environnement Mondial (FFEM)
  2. « Renforcement des capacités des associations professionnelles du secteur privé forestier d’Afrique Centrale et de l’Ouest afin de permettre une meilleure intégration de ce dernier dans le plan d’Action FLEGT » financé par l’Union Européenne (UE)

« Amélioration de la prise en compte de la certification vérifiée tierce partie dans les processus FLEGT-REDD » financé par le KFW Bankengruppe via le PPECF-COMIFAC.