Comme l’Union Européenne, d’autres pays consommateurs de bois ont choisi de légiférer contre le commerce de bois illégal : les Etats-Unis depuis mai 2008, avec le Lacey Act (lequel date d’ailleurs du début du 20ème siècle) et l’Australie, qui a adopté l’Illegal Logging Prohibition Act, lequel s’applique depuis fin 2014. Ces législations interdisent, tout comme le RBUE, la commercialisation de bois illégal récolté en contrevenant aux lois du pays d’exploitation.