Signature d’un protocole d’accord pour la mise en place du PAFC Congo

4.12.2017
Certification, Partenaires – République du Congo

Signature d’un Protocole d’accord entre la République du Congo, PEFC et l’ATIBT, relatif à l’appui pour la mise en place du PanAfrican Forest Certification Congo (PAFC Congo)

 

Face au marché international qui exige de plus en plus des bois légaux et provenant des sources gérées durablement, la République du Congo a encouragé les entreprises forestières à aller vers les certifications « légalité » ou «  gestion durable ». Actuellement, au Congo, environ 2.500.000 hectares de forêts sont certifiés selon le standard du Forest Stewardship Council (FSC) et 583 000 ha sont certifiés VLC, ce qui représente près de 50% des superficies certifiées dans le Bassin du Congo.

 

Dans le cadre de la mise en application de la recommandation sur la promotion de la double certification, formulée à l’issue du Forum international sur le développement durable de la filière bois dans le Bassin du Congo, tenu les 21 et 22 octobre 2013 à Brazzaville, le Ministère de l’Economie Forestière de la République du Congo a décidé de mettre en place un système national de certification forestière. Le Ministère de l’Économie Forestière et le PEFC ont convenu que le futur système national de certification serait endossé par cet organe de certification.

 

Les domaines spécifiques de collaboration et les activités à développer ont été identifiés dans un document de projet intitulé « Développement d’un système de certification national au Congo », lequel a fait l’objet d’une signature à Helsinki, le 15 novembre dernier, à l’occasion de l’Assemblée Générale du PEFC. Son Excellence Madame Rosalie MATONDO, Ministre de l’Economie Forestière de la République du Congo, Monsieur Benjamin GUNNEBERG, directeur du PEFC, et Monsieur Benoit Jobbé-Duval, Directeur Général de l’ATIBT, ont cosigné ce protocole d’accord.

 

Ecouter l’interview de Jean-Dominique Bescond, CIB-Olam, à ce sujet (en anglais)

 

Le standard national pourrait constituer la base pour un standard régional Bassin du Congo.

La validation de ce standard régional pourrait avoir lieu en 2019 par les différentes instances de PEFC avec endossement du PAFC bassin du Congo par le PEFC International. Les premières certifications seraient ainsi possibles début 2020.

Divers financements sont en cours de discussion pour finaliser le processus de mise en place de ce système de certification, en particulier avec le « Programme de Promotion de l’Exploitation Certifiée des Forêts » (PPECF) et le « Projet d’Appui au Climat des Investissements et à la Gouvernance Sectorielle Foret-Bois » (PACIGOF).