Directeur général

Benoît Jobbé-Duval

Ingénieur agronome, diplômé de Bordeaux Sciences Agro et de l’Ecole Supérieure d’Agronomie Tropicale de Montpellier, Benoît Jobbé-Duval a travaillé pendant quinze ans dans le monde de la recherche et du développement en milieu tropical, au Cambodge, au Guatemala, au Mexique et surtout en Afrique, avec huit ans passés entre le Gabon et la Côte d’Ivoire. Il a été durant toutes ces années collaborateur du département des cultures pérennes du CIRAD.

Il connaît bien l’industrie de la transformation du bois, à travers son secteur associatif, dans lequel il s’est fortement impliqué en Espagne, mais aussi au niveau européen, dans des actions portant avant tout sur la qualité, la formation, le marketing et la réglementation des produits bois dans les secteurs des infrastructures et de la construction.

Bon communicant, doté d’un esprit fédérateur et ayant contribué activement à de nombreux projets de R&D financés par divers bailleurs de fonds (Agence Française de Développement, Banque Africaine de Développement, Banque Mondiale),  il sait créer des dynamiques autour de projets complexes. Il a rejoint l’ATIBT début 2016.

Directeur technique

Patrick Martin

Avant de rejoindre l’équipe en 2011, Patrick était était gérant d’un bureau d’études en calcul de structure bois en Guyane, puis ingénieur expert au FCBA (ex Centre Technique du Bois). Aujourd’hui à l’ATIBT, il assure l’appui technique aux entreprises (informations, formations, expertise) et participe aux révisions des normes relatives aux bois tropicaux.

Patrick a notamment effectué un travail important sur les mises à jour des règles techniques (mesurage, classement, litiges…) et il s’est chargé de la réédition de la Nomenclature des bois tropicaux, ouvrage de référence tenu à jour par l’ATIBT depuis 1954, qui définit un nom pilote international pour chaque essence.

Responsable de la communication et coordinatrice du Programme marketing

Christine Le Paire

Christine, diplômée de lettres, de géographie et de géopolitique, a plus de quinze ans d’expérience en communication, notamment éditoriale, et en animation de réseaux de dirigeants, ainsi qu’une bonne connaissance à la fois de l’aménagement du territoire, des enjeux territoriaux liés à l’exploitation des ressources naturelles, et du fonctionnement des institutions internationales.

Avant de rejoindre l’équipe début 2016, elle a travaillé successivement au Medef International,  dans un cabinet de conseil en affaires publiques dédié aux multinationales étrangères et dans une agence de communication sur de grands comptes comme Boeing. Elle a ensuite évolué vers le poste de responsable communication dans de grands groupes, dans la formation, puis dans le private equity et la banque.

Aujourd’hui elle gère l’ensemble des missions rattachées à la communication : relation avec les membres de l’ATIBT, supports de communication (site internet, newsletter, réseaux sociaux, brochures, vidéos,…), relations presse, événements de l’ATIBT (dont le forum ATIBT) et représentation de l’ATIBT auprès des différentes instances. Depuis 2017, elle a repris la responsabilité de coordination du Programme marketing.

Coordinatrice FLEGT

Jacqueline Lardit-van de Pol

Jacqueline Lardit-van de Pol a rejoint l’ATIBT début 2016 pour prendre en charge le projet FLEGT-IP. Jacqueline a travaillé sur ce sujet dès son lancement en 2002, quand il s’appelait encore FLEG. Ses douze ans d’expérience dans la sous-région, notamment au Cameroun et au Gabon, lui ont donné l’occasion de le connaître sous différents angles.

Ses postes successifs de coordonnatrice d’un projet pilote d’observateur indépendant pour une ONG, de responsable de certification de légalité pour des sociétés privées, ou encore de consultante dans l’évaluation du processus APV-FLEGT pour des bailleurs de fonds, lui ont permis de comprendre les intérêts, les difficultés et les capacités des différentes parties prenantes.

Coordinatrice adjointe des projets FLEGT-REDD - Caroline Duhesme
Coordinatrice adjointe des projets FLEGT-REDD

Caroline Duhesme

Caroline Duhesme a rejoint l’équipe à Nogent-sur-Marne début janvier 2017 en tant que Coordinatrice adjointe des projets FLEGT-REDD dans le cadre du projet FLEGT-IP. Elle apportera son appui dans la mise en œuvre des activités du projet aux côtés de Jacqueline van de Pol, notamment sur les composantes RBUE, REDD+ et APV.

Ingénieur ESB de formation, Caroline bénéficie de plus de 15 années d’expérience professionnelle dans le secteur de l’exploitation forestière et de la transformation du bois en région tropicale, notamment dans le Bassin du Congo. Après avoir travaillé en exploitation forestière au Cameroun et au Gabon, elle a rejoint un organisme de certification (Bureau Veritas) en tant que responsable du développement des activités de certification de gestion forestière et de chaîne de contrôle sur la zone Afrique, ce qui lui a permis de visiter de nombreuses entreprises dans différents contextes.

Consultante indépendante depuis 5 ans, elle a développé des activités de conseil et d’accompagnement, d’évaluation de conformité, de formation, et a pu élargir ses champs de compétence en se spécialisant dans la mise en œuvre du plan d’action FLEGT (APV et RBUE) en relation avec les institutions, les administrations locales et le secteur privé.

Responsable administratif et financier

Régis Garnier

Régis Garnier a une longue expérience de responsable administratif et financier. Il a longtemps travaillé pour des sociétés en Afrique subsaharienne, au Gabon, au Cameroun et au Libéria, sur des sites de production de caoutchouc notamment. Il a également exercé en Côte d’Ivoire et dans une société de maraîchage et d’arboriculture au Maroc, avant de rejoindre l’ATIBT début 2016.

Chef de projet LKTS 1020 essences secondaires

Élise Héral

Le premier contact d’Elise Héral, ingénieur bois de l’ENSTIB, avec l’industrie du bois s’est déroulé dans le cadre d’une entreprise suédoise, Innoventum, où elle a travaillé sur des thématiques liant l’environnement et la construction bois, réalisé des plans pour des structures bois d’éoliennes et de panneaux solaires, et produit des analyses de cycle de vie. Elise a ensuite rejoint l’interprofession Francîlbois, une structure proche de l’ATIBT, qui regroupe des professionnels de la filière forêt-bois en Île-de-France, où elle s’est consacrée à un projet de valorisation de la ressource locale et à une activité de prescription.

Elle s’est ensuite tournée vers l’amont de la filière pour être en mesure de comprendre les axes transversaux et les défis de la filière, en allant passer une année en Allemagne pour étudier la gestion forestière. Sa dernière expérience dans la recherche académique en économie et en planification forestière lui a donné un aperçu du rôle de la recherche sur les questions de gestion forestière et lui a permis d’aborder des thèmes tels que l’adaptation au changement climatique et l’optimisation des rendements.