La préparation du forum ATIBT 2019 de Shanghai se poursuit

29.05.2019
CHINE

Une mission de l’ATIBT a eu lieu en Chine et au Japon, entre le 19 et le 25 mai dernier. MM. Robert Hunink, président, et Benoit Jobbé-Duval, directeur général, ont ainsi voyagé à Shanghai, à Huzhou, à Beijing et à Yokohama pour y rencontrer les organisations chinoises GGSC (Global Green Supply Chain) et CTWPDA (China Timber and Wood Products Distribution Association), le WWF Chine, FSC Chine, la GIZ et l’OIBT.

L’objectif de cette mission était de visiter les hôtels aptes à accueillir notre évènement, et d’échanger avec les partenaires chinois GGSC et CTWPDA, avec lesquels l’ATIBT souhaite coorganiser cette rencontre. Pour rappel, lors de notre réunion du Think-Tank en janvier dernier, il avait été décidé que l’ATIBT s’efforcerait de collaborer avec GGSC et CTWPDA afin de partager nos expériences et notre savoir-faire, mais également d’apprendre de nos collègues chinois, afin d’améliorer la gestion durable des forêts tropicaux dans le Bassin du Congo.

Enfin ce voyage avait également comme objectif de rencontrer l’OIBT, qui apporte un soutien conséquent à l’initiative GGSC, qui souhaite également coorganiser l’évènement et faire une contribution pour le forum du mois d’octobre.

Le forum lui-même aura lieu à Shanghai, les 22 et 23 octobre, et sera suivi les 24 et 25 octobre de diverses visites aux entreprises chinoises de Huzhou et d’une participation possible à la conférence de la Hardwood Commission de CTWPDA (pour la partie concernant le bois tropicaux). Ces rencontres post-forum auront lieu dans cette ville de Huzhou, située à 2h de Shanghai. Ainsi, les participants au forum qui le souhaiteront pourront consacrer du temps à approfondir les échanges commerciaux et techniques avec les entreprises chinoises.

Pour rappel, ce forum en Chine a pour objectif d’interagir avec les acteurs chinois importateurs de bois africains, mais aussi avec les opérateurs qui travaillent dans les pays du bassin du Congo (nous espérons qu’ils pourront se rendre à Shanghai), pour réfléchir ensemble à l’avenir de la gestion durable dans la région. Le bassin du Congo, et en particulier le Gabon, où plus de 75% des surfaces sont gérées par des opérateurs asiatiques, sont actuellement sous tension en raison de l’agissement de certains industriels ayant provoqué au Gabon le « Kévazingogate ». La solution, qui doit être rapide, viendra de la volonté des pouvoirs publics dans la région, mais certainement aussi de l’influence capitale de l’industrie chinoise soucieuse d’un approvisionnement légal et durable. Les ressources en bois du bassin du Congo ne sont pas inépuisables, et elles doivent être plus que jamais gérées durablement.

L’initiative de GGSC, très importante pour toute la sous-région, reçoit ainsi tout l’appui de l’ATIBT, de l’OIBT et de ses partenaires. Le forum de Shanghai sera très certainement une occasion unique d’aborder ces enjeux et une plateforme par excellence de dialogue et de networking.     

Le forum sera précédé, le 21 octobre, par le Conseil d’Administration et l’Assemblée Générale de l’ATIBT.

L’invitation formelle sera lancée dès que le choix de l’hôtel sera définitif.