Rapport EIA : Et si la réponse était la certification ? Les sociétés Fair & Precious, certifiées FSC ou PAFC/PEFC dans le bassin du Congo, constituent un exemple à suivre

12.04.2019
Certification, Du côté des pays et des forêts du Bassin du Congo, Fair&Precious, PEFC

Suite au rapport de l’ONG britannique Environnemental Investigation Agency, portant des allégations sur une filiale du groupe Deija au Gabon, le ministère des forêts et de l’environnement chargé du plan Climat ont suspendu le titre de d’exploitation. L’ATIBT souhaite saluer ici la lutte entreprise contre l’illégalité et contribuera, dans la mesure des ses possibilités, à promouvoir les bonnes pratiques dans ce secteur important pour l’économie Gabonaise, et plus généralement, pour le bassin du Congo.

source : EIA

Le Ministère des Forêts et de l’Environnement, chargé du Plan Climat du Gabon, a diligenté une enquête interne de contrôle de la légalité des activités d’exploitation forestière de la société de Sciage de Manda (SSMO), filiale du groupe Dejia.

Les résultats de cette enquête ont été publiés par un communiqué de presse et il en ressort que la SSMO a continué d’exploiter deux assiettes annuelles de coupe de 2015 et de 2016, alors qu’elles auraient du être fermées depuis juin et décembre 2018.

Ainsi les décisions suivantes ont été prises à l’encontre de la SSMO :

  • Saisie de toutes les grumes retrouvées dans les parcs des deux sites
  • Suspension du titre d’exploitation
  • Audition des responsables de la SSMO sur procès verbal conformément à la réglementation en la matière.

Selon les autorités Gabonaises, une enquête sur les agents des Eaux et Forêts complices est actuellement en cours.

Le rapport de EIA, rendu public le 25 mars dernier, explique les pratiques illégales, de fraudes et de corruption de cette entreprise.

L’organisation a émis des recommandations concrètes à l’attention des pays exportateurs et des pays importateurs, ainsi qu’à l’attention des organisations internationales.

L’ATIBT souhaite aussi saluer ce rapport qui a permis au gouvernement Gabonais de prendre des mesures fortes les jours suivants la publication.

Notre association rappelle ainsi que la certification est un rempart contre ces pratiques illégales et qu’elle travaille avec toutes les partiesprenantes pour encore et toujours améliorer les bonnes pratiques. 

Il est nécessaire d’encourager la certification, ses bienfaits et soutenir des schémas FSC et PAFC/PEFC.

L’ATIBT grâce à son programme Fair & Precious est, avec l’appui de l’AFD et du programme PPECF,  initiatrice d’une démarche originale pour donner plus de visibilité à la certification forestière dans le bassin du Congo, avec une forte implication d’entreprises certifiées telles que Precious Woods, Rougier Gabon, CIB Olam, Interholco, Pallisco, et avec le concours d’experts marketing et communication. Le déploiement de la marque Fair&Precious est en cours, avec l’appui de différentes parties prenantes : FSC, PEFC, LCB (Le Commerce du Bois) , Fedustria (Belgique), Fedecomlegno (Italie), GD Holz (Allemagne), ETTF (European Timber Trade Federation), STTC (Sustainable Timber Trade Coalition), entre autres.

Voir la vidéo « Toxic Trade »