La déclaration de Bruxelles – Conclusions de la 18ième réunion du PFBC

3.12.2018
Réunion

Organisée à Bruxelles par le Royaume de Belgique avec la facilitation du Le Ministre d’État François-Xavier de Donnea, les 27 et 28 novembre 2018, la 18ième Réunion des parties du Partenariat pour les forêts du Bassin du Congo (PFBC) a donné lieu un ensemble de prises de position qui sont rassemblée dans la déclaration de Bruxelles.

Avant la rédaction de la déclaration, l’un des sept collèges qui composent le PFBC, celui du secteur privé, s’est réuni. L’ATIBT conjointement avec TFT en assure une coordination. La réunion de ce collège a débouché sur les conclusions suivantes concernant le développement des activités économiques dans le bassin du Congo, dont c’était l’un des thèmes : « atout ou menace pour la gestion durable des forêts ?  » :

  • Les différents sites internet de transparence sont des outils importants mais il est nécessaire de pouvoir disposer d’une sorte de guide qui explique les objectifs des différents sites et leurs sources de données, et ce pour chaque site, avec des explications permettant de mieux interpréter les indicateurs.
  • La nécessité également de mettre en place un cadre de concertation entre les représentants des différents secteurs et les ministères concernés pour obtenir une législation cohérente entre les secteurs et définir des dispositions à appliquer lors des cas de superpositions.
  • Les petites et micro entreprises, principalement actives dans la transformation du bois, sont trop peu représentées et ont besoin de renforcement de capacités. Le regroupement des sociétés aux tailles et origines différentes permet au secteur privé de se concerter et de s’exprimer en voix unique sur des projets de textes réglementaires et d’autres sujets les concernant.
  • Les initiatives de communication sur la mise en œuvre des politiques de responsabilité sociale et environnementale devront encourager un plus grand groupe d’entreprises à s’engager dans des codes de bonne conduite. La déclaration de Buckingham Palace, le Global Green Supply Chain, et le marque ombrelle Fair&Precious pour le bois éco-certifié sont des exemples qui permettent de mieux communiquer et informer sur les efforts du secteur privé.

La déclaration de Bruxelles émane de l’ensemble des collèges. Elle a fait l’objet de nombreuses réflexions et échanges, et sera téléchargeable sur le site du PFBC.