Impact du Covid 19 sur le marché bois tropical

27.03.2020
COVID-19

Pour les informations sur l’avancement de la propagation et la situation sanitaire : https://www.worldometers.info/coronavirus/

Nous vous apportons ici, et continuerons à le faire au cours des prochaines semaines, les informations fournies par nos membres et partenaires concernant le marché bois tropical et les activités des entreprises d’Europe, d’Afrique et d’Asie.

France :

Les activités industrielles sont à l’arrêt depuis le 17 mars, début du confinement : les usines de menuiseries industrielles, de charpentes, d’ameublement, de panneaux ont cessé leur production à près de 90%. Le secteur du BTP est lui aussi à l’arrêt, seules les activités de maintenance et dépannage se poursuivent. Un guide des mesures de prévention est en cours d’élaboration avec les ministères pour sécuriser une reprise des chantiers pour les aspects sanitaires des salariés et pour la responsabilité pénale et contractuelle des entreprises.

Chaque secteur travaille sur un plan de continuité de l’activité sans pouvoir fixer une date à ce jour.

Côte d’Ivoire :

Mesures en place

  • Fermeture des frontières terrestres, aériennes et maritimes sauf pour évacuation sanitaire et fret alimentaire – annonce faite le 20 mars 2020.
  • Fermetures des établissements scolaires et suspension des évènements sportifs et culturels -annonce faite le 16 mars 2020.
  • Interdiction de rassemblements de plus de 50 personnes pour 15 jours renouvelables à compter du 18 Mars 2020 (Manifestation, ateliers etc )
  • Couvre-Feu à Partir de 21Heures sur toute l’étendue du territoire
  • Fermeture des Magasins non essentiels, des Restaurants, des Maquis etc et régulation de tous les moyens de transports pour respecter les quotas.

Gabon :

Le pays a pris des mesures dès le 13 mars, les dernières en date à la suite de l’annonce de 20 mars 2020 sont les suivantes (non exhaustif) :  

  • Fermetures de toute les frontières terrestres, aériennes et maritimes + interdictions des vols nationaux sauf évacuation sanitaire et fret.
  • Interdiction des rassemblements de plus de 10 personnes et fermeture des établissements scolaires, des lieux de cultes, des sites de loisirs, restaurants (sauf livraisons à domicile) et commerces divers (marchés, motels, prêt à porter, bijouteries, salons de coiffure etc.).
  • La limitation du fonctionnement des services public aux activités essentielles à la vie de la Nation (système de travail par turn over, régulation flux des agents et usagers) – Circulaire du 20 mars 2020.
  • Limitation des déplacements non essentiels.

Les trois syndicats de la filière forêt-bois ont rencontré le Ministre Lee White concernant la situation de la filière à la suite de l’épidémie Corona Virus dans le monde et les premiers cas au Gabon. Les syndicats ont demandé des mesures d’accompagnement pour les entreprises (notamment fiscales) – envisager le report de la Taxe de Superficie ?  

Le gouvernement n’a pas l’intention de suspendre les activités de production et compte apporter le soutien nécessaire pour maintenir les activités en respectant les mesures anti-COVID – à suivre.

Au Gabon, le marché bois rencontrait des difficultés en Chine et autres pays asiatiques en lien notamment avec la concurrence de la grume en provenance du Cameroun auquel la situation inédite du COVID-19 vient s’ajouter : les activités de plusieurs entreprises sont fortement réduites.

Infos complémentaires : Le port du Gabon prend toutes les dispositions nécessaires pour la continuité des opérations. Des mesures ont été prises pour le transport du personnel pour notamment les shifts de nuit et les opérations continuent 24h/24h. Le port sera opérationnel le weekend pour des livraisons/réception si les Transporteurs font des demandes d’ouverture à la douane.

RDC

A la suite de l’annonce du 18 mars 2020, voici quelques mesures :

  • Fermeture des bars, cafés, restaurants et écoles
  • Interdiction de tout rassemblement, réunion, célébration de plus de 20 personnes en dehors du domicile familiale

Comme dans la plupart des pays du Bassin du Congo actuellement, il est constaté :

  • une réduction des activités avec un fonctionnement à mi-régime des scieries et un grand ralentissement des activités en forêt : beaucoup de travailleurs sont en chômage technique.
  • une chute des exportations corollaire du niveau de fonctionnement des entreprises en cette période. Tous les services étatiques fonctionnent avec un service minimum, pendant quelques heures. Par exemple, l’Organe de gestion Cites/RDC fonctionne 2 jours sur 6 jours de travail.
  • une annulation des commandes passées avec les principaux clients 

Congo

Disposition prise par le gouvernement :

  • Annonce du 21 mars 2020 – fermeture immédiate des frontières
  • Fermeture des lieux de culte, établissements d’enseignements préscolaire, primaire, secondaire général, technique et professionnel ainsi qu’enseignement supérieur tant publics que privés. – Annonce du 18 mars 2020
  • Report des évènements internationaux prévus au Congo à une date ultérieure

Les activités des entreprises tournent au ralenti : beaucoup de scieries sont à l’arrêt et donc les employés en chômage technique. Au niveau de l’exploitation forestière, les équipes ont été réduites, afin de respecter les mesures gouvernementales. Le roulage se poursuit, mais au ralenti. Les exportations sont considérablement en baisse.

Cameroun

  • Fermetures des frontières terrestres, aériennes et maritimes jusqu’à nouvel ordre – annonce du 17 mars 2020
  • Suspension de la délivrance des visas dans les ambassades camerounaises – annonce du 17 mars
  • Interdiction de rassemblements de plus de 50 personnes
  • Fermeture des établissements scolaire et universitaire – annonce du 17 mars
  • Fermeture des débits de boisson – annonce du 17 mars
  • Fermeture des restaurants et autres lieux de loisir à partir de 18h
  • Déplacement urbains et interurbains à effectuer en cas d’extrême nécessité

Le 17 mars, le gouvernement Camerounais a publié sa stratégie de riposte face à la pandémie de CORONAVIRUS en mettant en œuvre une série de mesures pour protéger la population et limiter la propagation du COVID-19. La continuité de l’activité économique est souhaitée par les autorités.

Les entreprises de la filière bois s’organisent en conséquence pour protéger leur personnel avec des consignes et des règles de prévention.

A l’exportation, le marché des grumes reste demandeur en Asie (Chine et Vietnam), le marché des produits transformés (monde entier) est fortement ralenti, suivant les destinations certains clients demandent le report de contrats.
Les ports de DOUALA et KRIBI mettent en place des contrôles sanitaires pour les navires, les cadences de chargement sont donc freinées engendrant des baisses de Chiffres d’Affaires. 

Comme partout ailleurs, la situation liée à l’épidémie de Covid-19 reste incertaine à ce stade.

Chine

Malgré le manque de visibilité pour les prochains mois la situation s’est stabilisé. Les affaires ont repris le 7 mars au niveau de la Chine. Cependant toujours un grand ralentissement du marché, certaines entreprises ont fermé temporairement faute de nouvelles commandes.

Les entreprises chinoises en Afrique essaient de poursuivre les activités, y compris de nuit avec des mesures spéciales. Cependant au Gabon et en RDC les transports internes sont bloqués pour les personnes, ce qui pose notamment des problèmes de maintenance.