Actualités

L’UFIGA publie une étude des systèmes de certification de gestion durable des forêts disponibles au Gabon (FSC et PAFC Gabon)

08.01.2021

UFIGA a demandé à Probos une étude objectives afin d’informer les parties prenantes – à la fois les acteurs du secteur forestier et les représentants du gouvernement et des institutions publiques du Gabon – au sujet des objectifs et les garanties des certifications de gestion durable des forêts (GDF) et de chaîne de contrôle (CoC) des produits en bois.

En 2018, le président gabonais a annoncé que toutes les concessions forestières du pays devraient être certifiées FSC d'ici 2022. Depuis, le secteur forestier s’est fortement mobilisé pour collecter et partager les connaissances et informations sur les différents schémas de certification de la GDF.

Dans le cadre des projets FLEGT IP (UE) et FLEGT-Certification (PPECF Comifac), l'Union des forestiers et industriels du bois du Gabon (UFIGA) a mandaté Probos pour compiler les informations objectives sur le développement et le concept de certification forestière durable, la présentation des systèmes de certification forestière pertinents pour le Gabon, les résultats des analyses comparatives existantes sur les normes de certification pour le Gabon, les coûts et bénéfices de la certification et l'appréciation des produits bois certifiés sur les marchés de consommation.

Cette étude propose un aperçu factuel et objectif sur la valeur des systèmes de certification pour la gestion durable FSC et PAFC Gabon, présents au Gabon. Elle a été réalisée sur la base principalement de recherche documentaire et d’analyse des outils d’évaluation existants pour les systèmes présents au Gabon, tels que l’outil d’évaluation de la certification CAT du WWF, et la grille d’évaluation TPAC des achats publics aux Pays-Bas.

L’analyse montre que les deux systèmes ont leur propre approche, notamment sur le mécanisme d’élaboration des normes (le FSC ayant une norme internationale qui doit être adaptée au niveau local, et le PEFC reconnaissant des systèmes nationaux développant leur propre norme conformément aux exigences PEFC) mais ont des processus de mise en œuvre de la certification similaires (en termes d’accréditation, de processus d’audit).

Les standards de gestion forestière ont des niveaux de performance spécifiques, avec des thématiques parfois mieux couvertes selon les systèmes, mais garantissant un niveau performant de gestion durables des forêts.

La société Precious Woods, qui a préfacé cette étude, témoigne de l’intérêt et de la richesse d’être certifié selon les deux systèmes FSC et PAFC Gabon : « Deux systèmes garantissent une concurrence saine et que les deux normes intègrent de nouvelles améliorations ». Et plaide pour une meilleure reconnaissance de la certification de gestion forestière par les initiatives de réglementation (tel que la réglementation nationale, ou le processus FLEGT) comme un outil performant visant à protéger les forêts grâce à une gestion durable des forêts.

Cette étude permettra d’informer plus facilement les parties prenantes, à la fois de l'industrie forestière et des représentants du gouvernement et des institutions (publiques) du Gabon sur le fonctionnement et les garanties apportées par les deux systèmes de gestion forestière durable disponibles au Gabon.

Elle servira également pour appuyer la reconnaissance de la certification vérifiée tierce partie dans les documents de l’APV FLEGT entre le Gabon et l’Union européenne.

Membres de l'ATIBT