L’ATIBT ouvre son bureau au Congo

21.08.2018
ATIBT corporate, FLEGT
De gauche à droite : Camille Renard (ATIBT France), Alain Tiotsop, Caroline Duhesme (ATIBT France), Antoine Ngassaki et Johentisia Phalone Obami

 

L’ATIBT se déploie et annonce l’ouverture de son bureau à Brazzaville, au Congo

En mai 2015, la signature de l’accord de siège avec le gouvernement du Congo avait constitué un premier pas important qui avait permis d’asseoir le statut institutionnel de l’ATIBT, en accueillant le gouvernement du Congo comme nouveau membre. Aujourd’hui, l’ATIBT ouvre un bureau à Brazzaville avec une équipe de trois personnes.

Il a fallu plusieurs années pour que l’ATIBT puisse réellement mettre en œuvre cet accord de siège, mais aujourd’hui, l’association réunit toutes les conditions requises pour mettre en œuvre plusieurs projets. Ces projets sont conjoints et partagent tous un même objectif : développer et appuyer la gestion durable des forêts dans le bassin du Congo en permettant une meilleure implication du secteur privé de la filière bois dans les processus FLEGT.

Ces projets permettent de déployer davantage d’information et de sensibilisation auprès des sociétés forestières, de structurer le secteur et de renforcer sa participation au sein des réunions nationales. Les interactions avec UNIBOIS, UNICONGO, mais aussi les sociétés, seront bien entendu nombreuses.

Pour constituer ainsi ce cadre d’échange et de concertation, l’ATIBT s’est dotée d’une équipe de 3 personnes :

  • Référent FLEGT-certification : Alain BERTIN TIOTSOP
  • Coordonnateur du projet FAO : Antoine NGASSAKI
  •  Assistante Administrative et Comptable :  Jothensia PHALONE OBAMBI

Les projets sont les suivants :

  • appuyé par l’Union Européenne, le projet « FLEGT-IP », mis en oeuvre depuis 2015, visant au renforcement des capacités des associations professionnelles du secteur privé forestier.
  • appuyé par le PPECF (financé par la KFW), le projet visant à appuyer la légalité vérifiée tierce partie dans les processus FLEGT-REDD.
  • appuyé par la FAO, le projet visant à impliquer le secteur privé dans la révision des textes réglementaires et des documents techniques de l’APV/FLEGT, signée en juin 2018.

Note de synthèse de ces projets : Présentation et cartographie projets ATIBT Congo – août 2018

D’autres participations à des initiatives spécifiques appuyées par l’AFD et les associations professionnelles du Congo sont également prévues à travers le projet d’assistance technique à la mise en œuvre de l’APV FLEGT piloté par FRMI et l’ATIBT.

Aujourd’hui, l’équipe est constituée, les locaux sont trouvés, les projets sont prêts à être lancés et les tâches des mois à venir sont identifiées. Un atelier de lancement aura lieu en septembre.

Cette équipe accompagnée par l’équipe siège de l’ATIBT a ainsi de nouveaux défis à relever et toute l’équipe ATIBT est enthousiaste pour mener à bien ces projets !