2ème Think Tank de l’ATIBT sur l’avenir de la certification forestière dans le bassin du Congo.

1.02.2019
Think Tank ATIBT

L’ATIBT et ses partenaires œuvrent pour que progresse la gestion durable des forêts tropicales, dans le but de maintenir la filière bois d’Afrique Centrale, et de lutter contre la déforestation. La gestion durable certifiée doit donc être renforcée, et pour cela, une série de think tank a été initiée en 2018 avec l’appui du PPECF.


Le rapport synthétique des décisions prises au cours du 2ème think tank de l’ATIBT, qui s’est tenu à Nogent, en janvier 2019 est disponible :

La première rencontre avait réuni 25 personnes, en mai 2018. Cette fois-ci, 65 participants provenant d’horizons très divers se sont donné rendez-vous au Jardin d’Agronomie Tropicale de Paris, siège de l’ATIBT, pour réfléchir ensemble pendant 3 jours au renforcement de la gestion durable certifiée des forêts tropicales.

Au final de l’atelier, 4 grands axes ont été réaffirmés pour faire progresser un ensemble d’une vingtaine d’actions jugées essentielles.

Certains objectifs partiels ont été atteints, mais ne constituent que des étapes pour rendre de la compétitivité aux entreprises certifiées. En effet, il faut aller beaucoup plus loin, réduire le coût de la certification, améliorer les ressources des entreprises et agir sur le plan politique pour combattre la concurrence déloyale exercée par l’activité illégale.

Les grandes lignes de cette réflexion ont été d’améliorer l’image des bois tropicaux en Europe, d’explorer de nouveaux marchés pour les bois tropicaux, de rendre de la valeur aux forêts en valorisant les services écosystémiques et la certification, et de développer des collaborations avec l’Asie pour agir conjointement sur la gestion durable des forêts tropicales. Le suivi des décisions qui ont été prises lors de ce 2ème think tank va être fondamental au cours des prochains mois.