ADEFAC, la formation continue au service de la gestion durable des forêts

L’AFD soutient le Réseau des institutions de formation forestière et environnementale d’Afrique centrale (RIFFEAC), en association avec l’Association technique internationale des bois tropicaux (ATIBT). Le projet ADEFAC vise la mise en place d’un dispositif durable de formation continue dans la filière forêt-bois dans le bassin du Congo, aujourd’hui insuffisante comparativement à l’importance des besoins du secteur.

 

FAQ ADEFAC

 

La formation continue au service de la gestion durable des forêts

FAQ ADEFAC

Général

Quels sont les objectifs du projet ADEFAC ?

La finalité du projet d’Appui au développement de la formation continue dans la filière forêt-bois en Afrique Centrale (ADEFAC) est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique Centrale, coconstruite par les milieux professionnels et les institutions de formation du secteur, permettant d’améliorer l’employabilité et les qualifications des acteurs et de valoriser la filière économique.

Les objectifs spécifiques sont les suivants :

  • Les acteurs privés de la filière forêt-bois sont capables de mieux identifier et structurer leurs besoins en formation continue et développent une fonction formation dans l’entreprise et/ou au niveau des groupements ou syndicats professionnels ;

  • Un mécanisme pérenne de mise en œuvre et de certification de l’offre de formation continue est développé, en réponse aux attentes des acteurs de la filière forêt-bois ;

  • Les conditions de pérennisation institutionnelle et financière de la formation continue pour la filière forêt-bois en Afrique centrale sont investiguées, en lien avec les dynamiques régionales et nationales.

Quels sont les pays de mise en œuvre du projet ADEFAC ?

Le projet ADEFAC est mis en œuvre dans quatre pays en Afrique centrale, à savoir le Cameroun, le Congo, le Gabon et la République Démocratique du Congo (RDC).

Eventuellement les pays Centrafrique et/ou Guinée Equatoriale pourraient s’ajouter au groupe cible du projet, s’ils réunissent les critères nécessaires à savoir : existence de groupements professionnels de la filière forêt-bois ; d’institutions de formation du secteur dont certaines sont membres du RIFFEAC ; secteur forestier représentant une part importante dans l’économie et l’emploi du pays ; agenda politique orienté vers l’augmentation de la valeur ajoutée locale dans la filière. L’éventuel ajout d’un ou des deux pays devra faire l’objet d’une validation préalable par les instances de gouvernance du projet et de l’AFD.

Qui est bénéficiaire du projet ADEFAC ?

Les premiers bénéficiaires, mais indirects, sont les gouvernements des pays cibles, qui bénéficieront d’une amélioration de l’adéquation entre l’offre et la demande en formation continue dans leurs pays, permettant au secteur privé de la filière forêt bois d’apporter une contribution plus significative à l’économie.

Le projet ADEFAC cible deux groupes de bénéficiaires directs :

  1. Le secteur privé de la filière bois :
    • Les groupements professionnels, en tant que corps intermédiaire, qui peuvent jouer un rôle clé dans l’orientation des dispositifs de formation continue, la communication sur les besoins en formation continue des entreprises, et qui participeront à l’organisation de certaines formations ;
    • Les entreprises (grandes et petites) qui seront formées à l’intégration de la fonction formation dans la gestion de leur entreprise, afin de mieux identifier les capacités et les besoins en renforcement des capacités qui permettent à l’entreprise d’évoluer ;
    • Les employés des entreprises pour lesquels seront développés des modules de formation continue adaptés aux besoins précis de leur secteur d’activité.

  2. Les institutions de formation :
    • Les institutions qui enseignent dans les thématiques demandées par le secteur privé pourront recevoir de l’appui au développement des modules de formation qui répondent précisément aux besoins exprimés par les entreprises, qu’elles pourront ensuite commercialiser ;
    • Les professeurs et formateurs qui enseignent dans les thématiques demandées par le secteur privé seront formés à l’ingénierie pédagogique pour des publics adultes à travers des formations de formateurs.

Qui peut bénéficier des formations ADEFAC ?

Un résumé des formations et leurs bénéficiaires types est présenté dans le tableau ci-dessous :

 

Thématique

Bénéficiaire type

Gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC)

Responsables RH ou responsables de site des sociétés forestières et/ou industrielles (à travers une demande de leur directeur général)

Analyse coûts-bénéfices et intégration de la fonction formation dans la gestion d’entreprise

Responsables et chefs d’entreprises membres des groupements professionnels des PME et artisans de la filière forêt-bois

Formations de formateurs (ingénierie pédagogique)

Professeurs et formateurs en lien avec une institution de formation, et qui enseignent dans les thématiques demandées par le secteur privé de la filière bois

Organisation et gestion de modules de formation continue

Instituts de formation

Développement de modules de formation continue

Professeurs et formateurs en lien avec une institution de formation, et qui enseignent dans les thématiques demandées par le secteur privé de la filière bois

Techniques liées à la gestion forestière ou l’industrie du bois

Employés des entreprises et artisans, si les modules proposés correspondent à leurs besoins

Transversaux (gestion entreprise, informatique, légalité)

Employés des entreprises et artisans, si les modules proposés correspondent à leurs besoins

Gestion et gouvernance de la formation

Points focaux de groupes bénéficiaires principaux qui participent dans le groupe de travail thématique « formation continue »

 

Les formations ADEFAC seront-elles payantes ?

Les formations suivantes seront gratuites :

  • GPEC
  • Analyse coûts-bénéfices et intégration de la fonction formation dans la gestion d’entreprise
  • Andragogie
  • Organisation et gestion des modules de formation continue.

Les formations continues sur des thèmes techniques et transversaux, pour lesquelles le projet ADEFAC appui le développement de modules seront gratuites lors de la première formation qui permettra de tester le module.

Une fois testées et déroulées de façon autonome ces dernières formations deviennent payantes. Pour garantir la valeur d’investissement des formations un système de labélisation de qualité sera mis en place.

L’ensemble des modules de formation développés, labélisés et disponibles, sera publiquement disponible dans le catalogue des formations continue du RIFFEAC.

Quand est-ce que démarrent les formations ?

Les premières formations (GPEC, analyse coûts-bénéfices, et andragogie) vont démarrer dès le deuxième trimestre de 2021, sous réserve que la situation sanitaire causée par la COVID19 le permette. Les formations thématiques (techniques et transversaux) vont démarrer vers la fin de l’année 2021. Il y aura des formations jusqu’à la fin de l’année 2024.

A quoi sert le « Groupe de travail thématique » du projet ADEFAC ?

Le Groupe de travail thématique (GTT) est composé de l’ensemble des parties prenantes liées à la formation professionnelle continue de la filière forêt-bois : des représentants des institutions de formation continue (technique et transversale), des représentants du secteur privé (spécialisés dans la gestion forestière, spécialisés dans l’industrie du bois, et spécialisés dans la transformation artisanale du bois), et des représentants de l’administration (ministères en charge de forêts, de l’industrie, de l’enseignement professionnel, des PME…).

Le regroupement de l’ensemble des parties prenantes facilite la communication et la prise de décisions sur des sujets essentiels pour garantir une bonne adéquation entre la demande et l’offre de formation continue, par exemple :

  • Les priorités nationales ou régionales de développement économique ;
  • Les priorités de formation continue pour le secteur privé et les bassins d’emplois ;
  • Les besoins d’adaptation de certains modules existants et/ou de développement de nouveaux modules ;
  • Les capacités des institutions, les délais et les coûts pour adaptation et développement de modules ;
  • La garantie de qualité par la certification des modules et/ou des institutions ;
  • Le financement des modules ;

Quelles sont les conditions pour faire partie du groupe de travail thématique ?

Le Groupe de travail thématique (GTT) est composé de l’ensemble des parties prenantes liées à la formation professionnelle continue de la filière forêt-bois : des représentants des institutions de formation (continue technique et transversale), des représentants du secteur privé (spécialisés dans la gestion forestière, spécialisés dans l’industrie du bois, et spécialisés dans la transformation artisanale du bois), et des représentants de l’administration (ministères en charge de forêts, de l’industrie, de l’enseignement professionnel, des PME…).

Pour faire partie du groupe de travail, il faudra avoir un rôle représentatif pour une des parties prenantes et jouer un rôle actif dans le projet ADEFAC :

  • Pour les représentants des institutions de formation : l’institut doit avoir signé une convention de collaboration avec le RIFFEAC et l’ATIBT, l’institution doit prouver être capable de jouer un rôle représentatif pour d’autres institutions, le/la représentant(e) doit être nommé(e) par l’institution ;

  • Pour les représentants du secteur privé : le groupement doit avoir signé une convention de collaboration avec le RIFFEAC et l’ATIBT, il doit prouver être capable de jouer un rôle représentatif pour d’autres associations professionnelles de la filière bois ou il doit être représentatif au niveau national (la surface accumulée des concessions gérées par ses membres est grande (pour sociétés forestières) ou le nombre de membres est important (PME de la transformation du bois)) et prouver qu’elle maîtrise une communication active avec ces membres, le/la représentant(e) doit être nommé(e) par l’association ;

  • Pour les représentants de l’administration : le/la représentant(e) doit être nommé(e) par sa hiérarchie et représenter une entité du ministère qui joue un rôle actif au sujet de la formation continue pour la filière forêt-bois.

 

Grand public

Je travaille pour une ONG puis-je bénéficier des formations ?

Le projet ADEFAC a pour bénéficiaires cibles les acteurs du secteur privé de la filière forêt-bois et les institutions de formation professionnelle. Durant l’élaboration des modules de formation continue et les tests de ces modules, les participants du secteur privé seront donc prioritaires. Par contre, une fois que le module est disponible dans le catalogue des modules de formations (sur le site internet du RIFFEAC), chacun qui trouve un sujet intéressant, qui possède les acquis techniques de base demandés, et qui a des moyens financiers nécessaires pour payer la formation, pourrait s’inscrire à un module de formation continue.

Nous représentons une ONG, pouvons-nous contribuer au projet ADEFAC ?

Le RIFFEAC et l’ATIBT cherchent à collaborer avec chaque organisation qui met en œuvre des activités similaires, dans le but de développer des synergies et des bases pour des impacts durables des actions.

Si votre organisation a ou développe également des activités de :

  • Formation pour acteurs du secteur privé de la filière forêt-bois ;

  • Renforcement des capacités d’organisation de formation continue par des instituts de formation en Afrique ;

  • Sensibilisation des acteurs du secteur privé de la filière forêt-bois au sujet de la légalité du bois, de la traçabilité, de la responsabilité sociale et environnementale, du changement climatique, etc. ;

  • Renforcement des associations professionnelles des PME et des artisans de métiers bois,

N’hésitez pas à contacter l’Assistante technique de communication et suivi-évaluation pour l’informer et échanger sur des possibilités de collaboration.

Notre village a une forêt communautaire, pouvons-nous bénéficier de l’appui du projet ?

Le projet ADEFAC est focalisé sur la filière forêt-bois. Si votre forêt communautaire récolte et commercialise des produits de bois, elle fait donc partie de cette filière. Les artisans et/ou les PME qui travaillent pour votre forêt, que ce soit pour des inventaires, l’abattage, le tronçonnage ou des activités de transformation, incluant la production de charbon, peuvent bénéficier des formations organisées par le projet s’ils existent légalement (ils ont une identité fiscale et sont enregistrés auprès de la chambre de commerce) et si les thématiques de formations organisées correspondent à leurs besoins. Les acteurs de votre forêt communautaire peuvent également bénéficier des actions de sensibilisation sur la légalité du bois, la traçabilité, l’environnement, le changement climatique, etc.

Comment le projet ADEFAC est-il lié à d’autres initiatifs et projets ?

Le projet ADEFAC se focalise sur un renforcement de capacités humaines pour améliorer l’offre de formations professionnelles continues pour le secteur privé de la filière forêt-bois, dans le but de contribuer à la gestion durable des forêts dans le Bassin du Congo.

Le RIFFEAC et l’ATIBT sont très intéressés à collaborer avec tout autre initiative qui permet une synergie des efforts pour améliorer l’offre des formations professionnelles et/ou pour contribuer à la gestion durable des forêts.

Certaines possibilités de synergie ont déjà été identifiées : le projet pour appuyer le développement d’E-learning pour les institutions de formation membres du RIFFEAC (GIZ), des projets de réhabilitation ou de construction de centres de formation professionnelle (AFD, Banque mondiale, BAD), et de formalisation de PME et artisans (CIRAD), des projets de sensibilisation sur la légalité du bois, l’environnement, le changement climatique, etc. Des gestionnaires de projet qui ne sont pas encore en contact avec l’équipe de projet ADEFAC, mais ont les mêmes objectifs et cherchent également à créer des synergies sont priés de nous contacter.


Secteur privé

Je suis un professionnel, comment puis-je bénéficier d’une formation ?

Le site internet du RIFFEAC et/ou votre association professionnelle vous informent sur les thématiques de modules de formation continue qui seront développés durant l’année en cours, et les institutions de formation qui recevront de l’appui pour ce développement. Chaque année (2021, 2022, 2023, 2024) d’autres thématiques prioritaires seront choisis par le comité de pilotage du projet, sur la base des propositions du secteur privé.

A la fin de chaque phase de développement d’un module, une formation gratuite sera organisée pour tester le module, et l’année suivante une deuxième formation gratuite permettant à l’institution de formation d’attirer des clients et de prouver la qualité de sa formation. Le nombre de participants à ces formations gratuites sera limité en fonction du type de formation (par exemple à une formation aux techniques de finition en menuiserie moins de personnes peuvent participer qu’à une formation informatique). Après les phases tests, les modules seront dispensés par les institutions et payants.

Les modalités d’inscription seront définies pour chaque module et communiquées aux groupements et à leurs membres via les groupements. Elles seront aussi publiées sur le site internet du RIFFEAC.

J’ai une petite menuiserie, mais je ne suis pas membre d’une association professionnelle, est-ce que je pourrais bénéficier du projet ?

Le site internet du RIFFEAC et/ou votre association professionnelle vous informent sur les thématiques de modules de formation continue qui seront développés durant l’année en cours, et les instituts de formation qui recevront de l’appui pour ce développement. Chaque année (2021, 2022, 2023, 2024) d’autres thématiques prioritaires seront choisis par le comité de pilotage du projet, sur base des propositions du secteur privé.

A la fin de chaque phase de développement d’un module, une formation gratuite sera organisée pour tester le module, et l’année suivante une deuxième formation gratuite permettant à l’institut d’attirer des clients et de prouver la qualité de sa formation. Le nombre de participants à ces formations gratuites sera limité en fonction du type de formation (par exemple à une formation aux techniques de finition en menuiserie moins de personnes peuvent participer qu’à une formation informatique).

Les formations sont ouvertes aux entreprises de la filière forêt-bois, qu’elles soient grandes ou (très) petites. La condition de participation est que l’entreprise ait une existence légale, et en cas d’un nombre élevé de soumissions pour participation, une priorité sera donnée aux entreprises qui travaillent avec du bois légal. Il n’est pas obligatoire que l’entreprise soit membre d’une association professionnelle. Pour participer vous-même ou faire participer un de vos employés, à une des formations qui sera organisée dans le cadre du projet, vous devez suivre les annonces de formations et leurs modalités d’inscription sur le site internet du RIFFEAC. Vous pourrez aussi vous abonner à la Newsletter du RIFFEAC sur ce même site, pour vous assurer d’être informé sur les thématiques, les dates et les modalités d’inscription des formations continues.

Je suis un fournisseur/fabriquant de matériel pour l’industrie du bois, comment puis-je bénéficier du projet ?

Les fabricants et fournisseurs de matériel de transformation du bois, ou d’autre matériel important pour les activités des entreprises de la filière forêt-bois, peuvent bénéficier du projet s’ils proposent des thématiques de formation sélectionnées et validées par le projet et le comité de pilotage du projet ADEFAC. Dès lors, les formateurs concernés pourront être renforcés dans l’approche andragogique et la construction et l’animation des modules de formations continues.

Cependant, ces fabricants et fournisseurs ne peuvent pas être partenaires bénéficiaires comme les écoles/centres de formation techniques, qui reçoivent également un appui pour l’organisation des modules de formations continues. Mais pourront être impliqués au travers des enseignants/vacataires au développement et déploiement de modules de formation organisés par les centres de formation.

 

Institutions de formation

Quels sont les critères d’identification/sélection des formateurs ?

Les formateurs bénéficiaires du projet ADEFAC, sont déjà formateurs reconnus dans le domaine de la formation professionnelle. Cette reconnaissance se prouve par la liaison (comme employé ou vacataire) de la personne à une institution de formation en activité, ou la présentation d’un registre de formations fournies aux professionnels du secteur.

Seuls les formateurs qui enseignent dans les thématiques prioritaires choisies par le comité du pilotage du projet pourront bénéficier des activités d’appui du projet (formation en ingénierie pédagogique pour des publics adultes, et accompagnement pour construire un module de formation continue).

Je suis un formateur individuel dans le domaine forestier, puis-je bénéficier de l’appui du projet ?

Les formateurs bénéficiaires du projet ADEFAC, sont déjà formateurs reconnus dans le domaine de la formation professionnelle. Dans votre cas vous devez pouvoir prouver que vous êtes lié à une institution de formation en activité comme vacataire, ou pouvoir remettre à l’équipe d’exécution technique du projet, un registre de formations fournies aux professionnels du secteur (avec références).

Seuls les formateurs qui enseignent dans les thématiques prioritaires choisies par le comité du pilotage du projet pourront bénéficier des activités du projet.

Mon institution de formation peut-elle bénéficier du projet ?

Un centre de formation (qu’il soit membre ou non du RIFFEAC), peut bénéficier du projet s’il fournit déjà des formations professionnelles (voir continues) dans les domaines demandés par la filière forêt-bois, et notamment si des enseignants du centre sont spécialisés dans les thématiques prioritaires de formation continue choisies par le comité de pilotage du projet.

Est-ce que mon institution pourra construire et proposer des modules de formation ?

Chaque institution de formation est libre de proposer et construire des modules de formation continue pour le secteur bois. Si les modules sont prêts, l’équipe d’exécution technique du projet pourra fournir un modèle de fiche de catalogue et l’institution pourra publier son module de formation continue à travers le catalogue de modules de formations sur le site internet du RIFFEAC. Tous les modules de formation continue disponibles pour la filière forêt-bois en Afrique centrale pourront être regroupés et diffusés largement, via le site internet et auprès des différents groupements professionnels de la filière.

En revanche, seules les institutions qui ont signé un partenariat avec le projet ADEFAC, et qui enseignent déjà dans les thématiques prioritaires choisies par le comité de pilotage, pourront bénéficier de l’appui technique et financier pour construire, tester et organiser des modules de formation adaptés aux besoins précis des entreprises de la filière bois.

Est-ce que mon centre de formation doit être membre du RIFFEAC ?

Pour bénéficier des activités du projet ADEFAC et devenir partenaire, votre centre de formation n’a pas besoin d’être membre du RIFFEAC. Cela dit, vous pouvez devenir membre si vous le souhaitez et à cet effet prendre contact avec l’assistante administrative et logistique du RIFFEAC pour obtenir plus d’informations.

Un centre de formation (qu’il soit membre ou non du RIFFEAC), peut bénéficier du projet s’il fournit déjà des formations professionnelles (voir continues) dans les domaines demandés par le secteur privé de la filière forêt-bois, et notamment si des enseignants du centre sont spécialisés dans les thématiques prioritaires de formation continue choisis par le comité de pilotage du projet.

Je suis une université, comment bénéficier du projet ADEFAC ?

Une université peut bénéficier du projet ADEFAC au travers des appuis pour développer des modules de formation continue sur les thématiques validées par le comité de pilotage du projet, ainsi qu’un renforcement des capacités d’enseignement de leurs enseignants/formateurs dans le domaine de l’andragogie.

Cependant, les universités ne peuvent pas être partenaires bénéficiaires comme les écoles/centres de formation techniques, qui reçoivent également un appui pour l’organisation des formations continue. Mais pourront être impliqués au travers des enseignants/vacataires au développement et déploiement de modules de formation organisés par les centres de formation.

Je suis un étudiant/apprenti, puis-je bénéficier d’une formation ?

La formation professionnelle continue est destinée à des personnes qui ont déjà une certaine expérience de travail. Elle n’est donc pas destinée aux étudiants.

 

Administration

Quelle place pour les administrations tutelles ?

Les administrations tutelles sont bénéficiaires indirects du projet ADEFAC et ont pour cette raison un rôle important dans le comité de pilotage du projet (COPIL), ainsi que le Groupe de travail thématique (GTT) « formation continue ». Il est pour cette raison important que les administrations nomment des « points focaux » qui travaillent sur le sujet de la formation professionnelle continue, et qui travaillent sur le développement de la filière forêt-bois ou la formation professionnelle.

Différents ministères bénéficieront de l’amélioration de l’adéquation entre la demande et l’offre de la formation continue pour la filière forêt-bois, que ce soit pour une meilleure gestion forestière, un meilleur développement de l’industrie et de la transformation locale du bois, un renforcement du dispositif national de formation professionnelle, ou le développement de l’économie en général. Il s’agit notamment des ministères en charge des forêts, de l’industrie (du bois), de la formation professionnelle, et des PME.

A travers leurs rôles dans le COPIL et le GTT « formation continue », les « points focaux » participeront aux discussions et prises de décision sur les thématiques prioritaires de formation continue, la labellisation ou certification de qualité des formations, le financement de la formation continue, et l’ensemble des orientations stratégiques du projet, etc.

Vous aimerez aussi

Membres de l'ATIBT