Annonce du Président Bongo sur la certification forestière au Gabon

5.10.2018
Du côté des pays et des forêts du Bassin du Congo

Le 26 septembre dernier, depuis le site de Mevang au Gabon, appartenant à la société Rougier, le Président Ali Bongo Ondimba a fait une déclaration importante portant sur l’avenir de la certification forestière au Gabon.

Les points clefs du discours ont été les suivants :

  • L’interdiction d’exporter des grumes à compter du 06 novembre 2009, malgré son immédiateté, a eu des effets positifs sur l’économie nationale;
  • Le Gabon recherche une qualité élevée dans ses productions locales et, en termes d’industrie du bois, FSC est un label clé qui pourrait offrir une garantie aux opérateurs gabonais pour accéder aux marchés de référence.
  • Le FSC est le standard le plus exigeant en termes de certification et offre de nombreux avantages.
  • La certification contribuera à accroître l’attractivité des chaînes de valeur du bois vis-à-vis des investisseurs potentiels, grâce à la durabilité et à la plus haute qualité garantie;
  • Le label renforcera la politique gabonaise de développement durable, qui constitue déjà une référence dans la sous-région et en Afrique;

Il a été décidé de fixer à 2022 la date limite pour que toutes les concessions soient certifiées FSC au Gabon. Le gouvernement Gabonais doit élaborer un plan d’action dans les deux prochains mois pour atteindre cet objectif avec succès.

Le FSC a effectué le communiqué de presse suivant: https://ic.fsc.org/en/news-updates/id/2177