Actualités

Web rencontre du groupe Agroforesterie de la Cité du Développement Durable

07.05.2020

L’agroforesterie revient en force dans de nombreux forums et projets en raison des avantages offerts par ce modèle. A l’initiative des acteurs de la Cité du Développement de Nogent sur Marne, une première réunion du « groupe agroforesterie » de la Cité a eu lieu le 25 avril 2018 avec pour objectif de se retrouver autour d’une thématique commune l’agroforesterie. A cette première rencontre étaient présents : ONFI, Kinomé, CIRAD, Commerce Equitable et ATIBT. S’en est suivie en 2019 une présence au Congrès agroforestier Mondial de Montpellier, très stimulante pour le groupe formé.

Cette année, malgré un contexte inédit, une réunion via Zoom a pu se tenir le 30 avril dernier, laquelle a réuni, cette fois, environ 18 personnes, venant toujours essentiellement de la Cité, mais également d’autres horizons.

A l’ordre du jour, nous avions deux interventions :

1- Eric Penot, a animé un power point présentant les projets dans le domaine du CIRAD pour l’année 2020.

Il en ressort essentiellement:

  • Peu de projets incluent la dimension de bois d’œuvre,
  • le sujet de la propriété de l’arbre est fréquent. 
  • La régénération naturelle assistée avec un projet en RCA, sujet de réflexion actuellement dans l’ensemble du Bassin du Congo. 
  • L’intérêt de travailler sur des marchés de niches, illustré par l’exemple du café de très haute qualité qui présente une vraie valeur ajoutée.
  • L’importance d’impliquer l’ensemble des acteurs du paysage.

2- Elsa Sanial, a animé la présentation du « Guide à l’intention des entreprises forestières pour les accompagner dans le montage de projets agroforestiers » réalisé dans le cadre du projet Intégration de la filière des bois tropicaux d’Afrique centrale et de l’Ouest dans les mécanismes FLEGT et REDD+ » porté par l’ATIBT et financé par le FFEM.

 Nous avons noté en particulier :

  • Des opportunités en Côte d’Ivoire et dans le Bassin du Congo pour les entreprises forestières (reboisement compensatoire, renouvellement d’une ressource, établissement de partenariats avec d’autres acteurs, diversification des activités économiques etc.)
  • 4 types de partenariats : modèle nucleus, modèle contractuel, modèle développement local et modèle filière
  • Des partenaires techniques et financiers pouvant accompagner les projets d’agroforesterie portés par les entreprises forestières
  • Des réflexions sur les systèmes de certifications, il n’existe pas aujourd’hui de système de certification privé qui couvre le cacao et les arbres de bois d’œuvre. Toutefois, les labels de certifications s’intéressent à ces réflexions (phase de projets pilotes).

Les participants à cette rencontre web étaient :

  • Eric Penot, Cirad
  • Elsa Sanial et Jérôme Laporte, Eticwood
  • Myriam Mackiewics, AVSF
  • Mélanie Moussours, Inter-réseaux Développement rural
  • Barbara Haurez, Université Gembloux
  • Manon Lelarge et Mathilde Brochant, Commerce Equitable France
  • Pierre Emmanuel Leclerc et Anaïs Denardou, ONFI 
  • Judicaël Fétiveau, Gret :
  • Francesco Oddo, V’il fertile 
  • Yohan Faré, Kinomé
  • Hervé Bourguignon et Oriane Plédran , Moringa 
  • Véronique Rossow, consultante

Par la suite, il est prévu de formaliser ce groupe de réflexion pour rendre les rencontres plus régulières et favoriser les convergences et partenariats entre nos structures sur ce sujet commun qu’est l’agroforesterie.

Lien utile :
https://www.cite-developpement-durable.org/



Vous aimerez aussi

Membres de l'ATIBT