Actualités

Le PAFC Bassin du Congo reconnu officiellement lors de l’AG PEFC

21.11.2022

A l’occasion de l’Assemblée générale PEFC qui s’est déroulée le 16 novembre, le PAFC Bassin du Congo a été récompensé pour sa reconnaissance complète.
L’ATIBT avait fédéré les différentes initiatives nationales pour parvenir à un schéma commun.

Le système régional de certification PAFC Bassin du Congo a été reconnu en 2021, et devait faire l’objet d’une confirmation suite à la réponse aux non-conformités ouvertes.

Une mission d’évaluation a été conduite en novembre par Form International pour évaluer les actions correctives apportées par l'ATIBT et les membres de la Certification Forestière Panafricaine pour le Bassin du Congo. Sur la base de conclusions de cette évaluation, le PEFC international a informé l’ATIBT que toutes les non-conformités identifiées dans le rapport d'évaluation ont été traitées avec succès. Le rapport final de l'évaluation, incluant les résultats des visites dans le pays, confirme les résultats initiaux du rapport.

Cette validation permet au PEFC de confirmer que la Certification Forestière Panafricaine pour le Bassin du Congo est maintenant entièrement conforme aux exigences du PEFC et qu'elle obtient le statut de certification complète.

Cette décision a été saluée lors de l’Assemblée Générale PEFC qui s’est tenue virtuellement le 16 novembre (au cours de la PEFC week) par la remise d’un certificat de récompense aux PAFC nationaux du Cameroun, du Gabon et du Congo.

Lors de cette AG, le PEFC a accueilli deux nouveaux membres du conseil d'administration (Eva Müller et Scott Robertson). Un autres système régional de certification a été récompensé (The Balkan Forest Certification Scheme).

Un peu plus tôt dans la semaine, à l’occasion de la session de mise à jour du PEFC international, la situation de l’opérationnalisation du PAFC Bassin du Congo a été présenté. Concernant les auditeurs, Bureau Veritas a été accrédité par TUNAC (Tunisian AB), et Control Union est en cours d’accréditation également par TUNAC. Au total, plus de 10 auditeurs expérimentés ont été formés par Bureau Veritas Cameroun and Control Union Italie. Côté marchés, 80 représentants d’entreprises ont été formés sur les standards de gestion durable des forêts, et l’on note une forte demande pour des formations CoC.  Deux nouvelles entreprises seront certifiées PAFC d’ici la fin de l’année 2022, représentant 1,5 millions d’ha supplémentaires certifiés au Gabon (qui viennent s’ajouter au 900 000 ha déjà certifiés).

Les outils « Gaz à effet de serre » et « Carbone » développés pour aider les entreprises à se conformer aux exigences du standard PAFC Bassin du Congo ont également été présentés.

Membres de l'ATIBT