Actualités

Démarrage des études orientées plantation et agroforesterie

23.02.2018

Suite à l’appel d’offres lancé en septembre dernier pour la réalisation de trois études relatives aux plantations (en savoir plus), l’ATIBT a contractualisé trois bureaux d’étude qui ont démarré leurs activités.

Voici l’état d’avancement des études.

 

L’étude de capitalisation des acquis de l’expérience de plantations de bois d’œuvre en Côte d’Ivoire a été confiée au bureau d’étude FRMi. Une mission en Côte d’Ivoire est actuellement en cours, et les consultants sont allés observer les initiatives de plantation de la zone d’Adzopé, notamment des sociétés Tropical Bois et Inprobois. Ils ont également rencontré les acteurs et parties prenantes impliqués ou concernés par la thématique des plantations.

 

L’étude d’opportunité de projets agroforestiers de culture sous ombrage d’essences forestières, quant à elle, a été attribuée au consortium Oréade Brèche – Kinomé. En plus de constituer une revue bibliographique et une revue documentaire des initiatives existantes, les consultants ont visité le Cameroun (du 5 au 10 février) et la Côte d’Ivoire (du 11 au 16 février) afin de recenser et analyser les projets d’agroforesterie sous ombrage forestier, et d’identifier les opportunités existantes. Ils s’attacheront également à capitaliser leurs expériences acquises sur le sujet au Congo.

 

La dernière étude concernant l’état des lieux de la légalité et des réglementations relatives aux plantations de bois d’œuvre est réalisée par Terea et couvrira la côte d’Ivoire, le Cameroun, le Gabon, le Congo et la République Démocratique du Congo. Elle sera menée par des experts nationaux qui collecteront les textes réglementant les activités de plantation (d’un point de vue foncier, droit d’exploitation, opérationnel, fiscal, etc), et rencontreront les acteurs impliqués dans ces activités pour identifier les besoins et dispositions réglementaires qu’il serait souhaitable de développer pour stimuler les activités de plantation. Les actions des consultants nationaux sont coordonnées par un expert international.

 

Ces études s’insèrent dans la Composante 1 du projet FLEGT-REDD, financée par le FFEM, et elles visent à contribuer à l’activité d’élaboration de concepts de projets pilotes pour des plantations innovatrices en matière de besoins en bois d’œuvre, bois de chauffe et produits agricoles. D’autre part, et au-delà du projet, elles participent à une réflexion plus large consistant à « proposer une voie pour faire évoluer le modèle des concessions forestières en vue de faire de la forêt tropicale humide un levier durable du développement des populations et des territoires ».

 

Les résultats des études sont attendus pour avril 2018, et une restitution est envisagée en Côte d’Ivoire en mai, et au Gabon en juin à l’occasion du prochain Racewood (20-22 juin).

Vous aimerez aussi

Membres de l'ATIBT